Sur les traces de Giono

Voici les photos d’une petite sortie au Mucem à la découverte de l’exposition proposant une rétrospective de la vie de Jean Giono, le célèbre écrivain provençal et de ses œuvres . Les étudiant.e.s sont désormais incollables sur le sujet !

Ils allaient se mettre en ménage dans quelques jours…

Dans l’atelier écrit avance B1/B2 de ce mardi 13 septembre nous avons fait un exercice d’écriture créative à 3 voix.

Joao, Luciana et Reina se sont ainsi pliés à la consigne : le texte devait commencer par la phrase au passé « Ils allaient se mettre en ménage dans quelques jours. »
Chacun écrivait quelques phrases puis les feuilles changeaient de main.

Voici les 3 textes obtenus :

Ils allaient se mettre en ménage dans quelques jours.
Il y a trois ans, ils sont tombés amoureux. Ils s’étaient rencontrés en Égypte. Ils avaient voyagé dans le monde entier.
Ils avaient décidé de passer leur vie à l’île Maurice.
Ils sont tombés amoureux du paysage. Ils avaient rencontré la paix.
Le soleil s’était levé. Ils s’étaient réveillés tôt pour aller à la plage. Ils ont pris le petit déjeuner, en se regardant dans les yeux. Ils sont allés se promener à la plage main dans la main.
Mais tout à coup, ils ont aperçu quelque chose de bizarre. Il y avait quelque chose d’anormal.
Les oiseaux se sont tus et la mer s’est reculée.
Ils ne comprenaient pas. Soudain, ils ont vu une énorme vague : un tsunami s’est produit.
Ils allaient mourir. Ils se sont regardés et se sont embrassés une dernière fois.

 

Ils allaient se mettre en ménage dans quelques jours.
Ils avaient trouvé un appartement totalement refait dans une rue calme de son quartier préféré. Le prix n’avait pas été élevé et les voisins paraissaient être accueillants.
Tout allait bien jusqu’au moment où ils ont découvert que les animaux étaient interdits.
Panique ! Que faire avec Fifi, leur teckel ?
Ils ont eu du mal à le faire mais ils n’ont pas trouvé d’autre solution que de vendre Fifi.
Ils étaient très tristes et ont beaucoup pleuré. Heureusement les parents de la femme ont décidé de s’occuper du chien donc ils pouvaient voir leur chien bien-aimé.
Mais Fifi était très triste. Le chien avait été très malade. Fifi n’avait pas accepté d’être séparé de ses propriétaires. Ils ont commencé à chercher un nouvel appartement. Et après quelques semaines ils ont trouvé un appartement qui acceptait Fifi et Fifi était bien et heureux.

Ils allaient se mettre en ménage dans quelques jours.
Ils avaient trouvé une petite maison et ils avaient déjà acheté toutes leurs affaires. Elle était très fatiguée parce qu’elle avait fait le ménage toute seule. Il était très content parce que ses amis l’avaient aidé à déménager.
Les premiers jours ensemble ont été merveilleux. Ils ont reçu leurs amis et familles pour dîner ou simplement pour boire un bon vin et converser toute la nuit. Mais la maison se trouvait loin de leurs lieux de travail. Ils passaient beaucoup de temps à se déplacer chaque jour.
Ils ont cherché sur internet mais ils n’ont pas trouvé de maison appropriée.
Ils ont réfléchi et ils ont décidé de trouver un autre travail plus proche de la maison.
Malheureusement c’était aussi très difficile.
Un jour elle a trouvé un poste à l’étranger, à Tahiti, donc ils ont déménagé encore une fois…

 
Nous avons ensuite découvert la micro-fiction de Fred Dettwiler qui nous avait servi de point de départ pour notre écriture.
https://onvapasenfaireunehistoire.wordpress.com/2016/07/22/du-balain4-de-la-serie-avant-que-la-mort-ne-vous-separe/

 

Une visite guidée du musée d’histoire de Marseille

Vendredi 12 août 2016, le groupe IDL a bénéficié d’une visite guidée sur mesure du très riche musée d’histoire de Marseille.
Ce musée est situé dans le Centre Bourse , à deux pas du Vieux Port.
Il propose un  parcours vivant et attrayant qui permet de découvrir les 26 siècles d’existence de la plus ancienne ville de France grâce à 4000 pièces exposées et une centaine de dispositifs multimédias.
Comme pour quasiment toutes les visites IDL, l’entrée et la visite guidée étaient gratuites pour les étudiants.
Rappelons à ceux qui souhaitent y aller ou retourner que le musée est également gratuit le premier dimanche de chaque mois.

Le groupe A2 recrute …

Cette semaine dans le groupe A2 nous avons travaillé autour de la thématique de l’emploi.
Par binôme les étudiants ont rédigés des offres d’emploi.
Nous vous présentons ces offres en diaporama ci-dessous :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Visite guidée de l’exposition Marseille au 18ème siècle

L’activité culturelle du vendredi après-midi chez IDL est ouverte à tous les étudiants et anciens étudiants à jour de leur adhésion. Inscrivez-vous chaque semaine dès que possible dans le hall de l’entrée de l’école sur la feuille à cet effet, ou par internet en envoyant un e-mail à : laetitia.esteve@detinationlangues.com

Nous programmons des visites, balades et projections de films (sous-titrés en français) adaptés pour un public d’apprenants en français.
Les activités sont toujours accompagnées par un professeur de l’école et pédagogisées.

Cette semaine nous avons proposé une visite guidée de l’exposition temporaire du Musée des Beaux Arts ( Palais Longchamp) intitulée « Marseille au XVIIIème ».

lien site web

Tout d’abord un grand merci à notre formidable et énergique guide Céline ! Ses explications étaient passionnantes !
Merci aussi à Michelle Lopez pour ses belles photos.

Le saviez-vous ?

-Le 25 mai 1720, le bateau le Grand-Saint-Antoine en provenance du Proche-Orient arrive à Marseille au terme d’une longue navigation. Il apporte un précieux chargement d’étoffes de soie et de balles de coton, pour une valeur de 300 000 livres destinées à être vendues à la foire de Beaucaire de juillet.
C’est ce bateau qui va apporter la peste à Marseille.

-L’épidémie de peste se propage dans Marseille comme un feu et à partir du 9 août, il meurt plus de cent personnes par jour. Les infirmeries ne peuvent plus recevoir les malades ; les cadavres sont jetés dans les rues.

Michel Serre (1658-1733) est le témoin irremplaçable de la peste qui frappe Marseille en 1720 et fait disparaître la moitié de ses habitants. Dès 1721, il entreprend une série de tableaux qui révèlent aux contemporains les scènes terribles qu’ont vécu les marseillais. Il rend ainsi hommage au dévouement de l’évêque de la Ville, monseigneur de Belsunce, auprès des malades et à l’action héroïque du chevalier Roze qui se chargea de l’évacuation des corps qui jonchaient les rues.

Le peintre Joseph Vernet vient à Marseille en 1753 pour peindre deux vues du port dans la cadre de la grande commande royale qu’il a reçue, celle de représenter les principaux ports de France.

Les Marseillais s’enthousiasment pour sa peinture. Les riches amateurs comme les Borély, Pierre-Augustin Guys, Nicolas de Poulhariez achètent ses œuvres, et les peintres, comme Kapeller, Henry d’Arles, Lacroix de Marseille, Volaire, s’inspirent de ces célèbres marines.

IMG_0782IMG_0784IMG_0770IMG_0760IMG_0785

Bon voyage Meerim !

Meerim part bientôt pour 4 mois dans son pays d’origine le Kazakhstan.
Pour son dernier jour de cours avant son départ, vendredi 29 juillet 2016, elle a préparé pour le groupe A2 un délicieux Tiramisu italien que nous avons dégusté ensemble pendant la pause du matin.
Merci Meerim et à bientôt ! Ton sourire va nous manquer !

IMG_4947

 

 

 

IMG_4949

Excursion à Aix-en-Provence : au fil de l’eau…

 

Les fontaines racontent l’histoire d’Aix-en-Provence, dont le nom même évoque l’eau.

Nous avons donc sillonné les rues aixoises à la recherche de ces points d’eau offrant de la fraîcheur en ce jour de canicule, en commençant par  les saveurs et les senteurs du marché provençal. De la fontaine de la Rotonde à la fontaine moussue, nous avons découvert le passé festif de cette ville grâce à une visite du Musée du Vieil Aix et nous avons profité de l’herbe et de l’ombre du parc du Pavillon de Vendôme.

Le marché provençal : à la chasse aux spécialités régionales !

Pique-nique dans le parc du Pavillon de Vendôme : petit moment de farniente !

Activités pédagogiques et rafraîchissements !