Un atelier écrit autour de l’ombrière du Vieux Port de Marseille

Avec ou sans dictionnaire, ça travaille dur à partir de la micro-fiction « Miroir, mon beau miroir » qui fait référence à l’ombrière du Vieux-Port de Marseille.

Luigi, Chiara, Juliana et Marcos planchent sur le sujet suivant :

« La réalisation de l’ombrière sur le Vieux Port de Marseille a coûté plus de 45 millions d’euros (coût partagé entre la municipalité, la communauté, le département et la région).
Vous êtes journaliste étranger, de passage à Marseille : vous écrivez un article pour un journal à propos de  cette ombrière.
(N’oubliez pas de donner votre opinion personnelle à propos de cette œuvre) »

Un grand merci  à Fred Dettwiller et son site « On va pas en faire une histoire »

Publicités

2 réflexions sur “Un atelier écrit autour de l’ombrière du Vieux Port de Marseille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s