Arts Africains, Océaniens et Amérindiens

Une visite au MAAOA (Musée d’Arts Africains, Océaniens et Amérindiens) était proposée aux étudiants de l’Institut en ce début de mois d’août. En avril dernier, nous avions déjà pu admirer la salle Océanie lors d’une visite commentée passionnante. Cette fois-ci les participants ont décidé de prendre le temps de découvrir les œuvres par eux-mêmes afin de se familiariser avec un type d’art peu présent dans les musées.

« Je suis curieuse, je connais très peu l’art du Mexique », nous a livré Rossella. Même son de cloche pour Fabrizio : « Je ne connaissais cet art qu’à travers les livres ». Andrea en revanche a fait le déplacement en connaisseur : « je suis très intéressé par les arts non européens que je connais grâce à mes nombreux voyages en Afrique ».

Les étudiants de l’IDL ont donc pris le temps d’approfondir leurs connaissances en art non occidental comme certains l’appellent et ont donné leur définition de ces arts à la terminologie encore balbutiante :

« Je pense que c’est un art, une forme d’expression artistique qui fait partie de l’humanité. Pour moi c’est simplement de l’art, au même titre que les autres arts. Ce sont des œuvres fabriquées pour être utilisées dans des rituels ou dans la vie quotidienne, mais ce sont des objets d’art puisqu’ils représentent une forme d’expression. »  Andrea

« Pour moi ce n’est pas de l’art mais plutôt de l’artisanat parce qu’on peut voir que chacune des œuvres a une fonction spirituelle et rituelle dans un contexte culturel. » Carlos

« Pour moi c’est simplement de l’art, on peut parler d’art. J’adore l’art du Mexique parce qu’il est riche en couleurs et qu’il parle beaucoup de la mort, ce qui permet de dédramatiser. » Rossella

« Pour moi, on peut parler d’arts océaniens, d’arts africains… L’art européen aussi est né dans un contexte religieux et, au XXe siècle, le Bahaus a parlé de la différence entre l’utile et l’artistique par le design. Cette visite était étonnante et très belle. L’art africain est très intéressant, en rentrant chez moi, je vais approfondir le sujet » Fabrizio

« On pourrait peut-être parler d’art artisanal. Ces œuvres m’ont fait réfléchir sur ces cultures et leur histoire. Ce n’est d’ailleurs pas vraiment important pour moi que ce soit de l’art ou non. J’ai beaucoup aimé un masque de Nouvelle-Guinée fait à partir d’os et surtout de bois, avec des coquillages. Il avait un ton rougeâtre et blanchâtre avec des fioritures et des gravures. » Gunther

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s