Une Journée à L’Estaque: 08/07/15



Mercredi matin, après s’être retrouvé sous ‘l’Ombrière’, lieu de rencontre désormais classique de Marseille, nous sommes montés à bord de la navette maritime, direction L’ Estaque, pour une visite encadrée par Lise. Au moment où nous sommes descendus du bateau, ayant évité de justesse d’être trempés par les vigoureuses vagues matinales et après quelques chants en chœur avec une compagne de voyage, une femme âgée mais pleine de vie, nous étions prêts à découvrir L’Estaque, un village de pêcheurs situé dans le 16ème arrondissement de Marseille, dont le charme a inspiré plusieurs artistes au fil des siècles. C’est également un endroit où l’on trouve les premières traces de la présence humaine sur le territoire marseillais.

Pendant que le mistral (terme provençal pour ‘le maître’) nous fouettait, Lise a retracé pour nous l’histoire du village, avec son grand nombre d’usines et de son statut antérieur de port principal pour l’exportation dans le monde entier de produits tels que l’argile, (pensez aux toits typiques, en terre cuite, de Provence).

French Courses in France - Destination Langues Marseille Fondation Monticelli

Nous avons pris le bus en direction du viaduc et sommes descendus à la Fondation Monticelli, un musée d’art magnifique. Adolphe Monticelli, un peintre du style Romantique, est né et mort à Marseille ; il a aussi eu une énorme influence sur les œuvres de son ami Cézanne et sur l’œuvre de Vincent Van Gogh. Pas besoin de passer énormément de temps dans les environs pour comprendre les raisons pour lesquelles tant d’artistes se sont consacrés à peindre la région, séduits par une beauté accentuée par la lumière.

French Courses in France - Destination Langues Marseille SculptureFrench Courses in France - Destination Langues Marseille Lunch

L’œuvre de Chu Teh-Chun, lui-même grand admirateur des artistes qui avaient peint à l’Estaque, est actuellement proposée dans une exposition temporaire, « Amours Océanes », à l’étage supérieur de la Fondation Monticelli. L’œuvre de l’artiste chinois consiste en un étalage vibrant de lumière, mouvement et de nombreuses nuances de bleu. Plusieurs d’entre nous ont fait la remarque que les tableaux étaient étonnamment ressemblants, (nous n’étions pas forcément les critiques d’art les plus perspicaces). Cependant, cela a servi à ce que certains tableaux se détachent, tels que ‘Heures Sans Ombre’, le préféré du groupe. Nos avis étaient peut-être partagés sur son œuvre, mais je crois que nous pouvons tous nous identifier dans son envie de venir à Marseille. L’artiste, qui est décédé en mars 2014, s’est embarqué sur un bateau pour la France en 1955, animé par le désir de voir de ses propres yeux l’art occidental qui avait influencé ses œuvres.

French Courses in France - Destination Langues Marseille Lise Monticelli

Le musée en lui-même n’a pas manqué de nous impressionner, avec sa vue éblouissante sur la mer, le regard attiré dans la direction de Notre-Dame de la Garde.

Puis, ressentant le besoin de nous rafraîchir pendant la canicule actuelle, nous sommes ensuite allés à la plage pour nous baigner, endroit où nous avons terminé notre découverte de l’Estaque !

Merci à Lise pour avoir organisé cette journée fantastique !

A Day in L’Estaque: 08/07/15

On Wednesday morning, after meeting underneath the ‘Ombrière’, a now classic Marseille meeting place, we boarded the navette maritime to L’Estaque, for a visit lead by Lise. By the time we got off the boat, having just about avoided being drenched by the vigorous morning waves and after a good sing along with a fellow traveller, a very lively elderly woman, we were ready to discover L’Estaque, a fishing village situated in Marseille’s 16th arrondissement, whose charm has inspired artists over the centuries, and the location of the first signs of human life in Marseille.

French Courses in France - Destination Langues Marseille Navette Direction Estaque

As the mistral (Provençal for ‘the master’) whipped us, Lise gave us the lowdown on the history of the village, with its numerous factories and the heritage of it past status as the main port of export for products such as clay, (think of the distinctive terracotta roofs of Provence), all over the world.

Taking the bus in the direction of the viaduct, we stopped off at the beautiful art gallery, the Fondation Monticelli. Adolphe Monticelli, the Romantic style painter, was born in and died in Marseille; he also greatly influenced the work of both his friend Cézanne, and Vincent Van Gogh. You don’t have to spend long in the area to understand the reasons why so many artists have dedicated themselves to painting here, seduced by the beauty of the region, emphasised by its light.

French Courses in France - Destination Langues Marseille Monticelli Outside

The work of Chu Teh-Chun, himself a great admirer of the artists who had painted in L’Estaque, is currently being displayed in a temporary exhibition, ‘Amours Océanes’, on the gallery’s top floor. The work of the Chinese painter on display in the exhibition consists of a vibrant display of colours, movement, and many shades of blue. Many of us commented that the paintings were strikingly similar (we probably weren’t the most perceptive art critics in the world), however this only made certain pieces stand out, such as ‘Heures sans ombre’, the group’s favourite. His artwork may have divided opinions amongst our group, yet I think we can all relate in some way to his wish to come to Marseille. The artist, who died in March 2014, boarded a boat to France in 1955, driven by his desire to see with his own eyes the Western art which had influenced his work.

French Courses in France - Destination Langues Marseille Group Estaque

The gallery itself didn’t fail to impress, with its stunning panoramic view of the sea, and the eye drawn to Notre-Dame de la Garde. Feeling the need to cool off in the current heat wave, we then went to the beach for a swim, where we finished our discovery of l’Estaque!

French Courses in France - Destination Langues Marseille Estaque Plage

Thanks to Lise for organising such a fantastic day!

Rebecca Kennaugh

And here is some work from Jennifer White, who describes her favourite Chu Teh-Chun painting 

French Courses in France - Destination Langues Marseille Tableau Chu Teh-Chun

Sans Titre II, 2008

Au premier plan, il y a beaucoup de couleurs

Au second plan, se trouve les couleurs claires comme les nuages

A l’arrière plan, on voit les bleus différents qui ressemblent à des jeans

Le sujet de ce tableau c’est la désorganisation

Les couleurs dominantes sont les bleus et les jaunes

L’œil est attiré par les couleurs claires et brillantes

 

Dites pourquoi ce tableau vous plait :

 

Je l’aime parce que ça m’intéresse. J’aime beaucoup les couleurs vivantes et claires. J’aime beaucoup aussi la couleur bleue, et cette peinture, ‘‘c’est plein de bleus !’’ Ce tableau me rappelle un champ de fleurs dans un jour ensoleillé, ou d’un récif de corail grouillant avec les animaux et les plantes marines. C’est un tableau très beau !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s