Trucs et astuces de Silvia

Calanques - French courses in Marseille Provence
Le rapport de Silvia sur son séjour en France – 2008


Durant l’été 2008 j’ai participé au cours de français à l’Institut Destination Langues à Marseille. Pendant deux mois j’ai pu améliorer mon niveau en langue française en suivant un cours intensif. Ce rapport pourrait être utile pour d’autres étudiants.


Après cinq ans de cours de français á l’école en Allemagne j’ai arrêté d’utiliser cette langue pendant cinq ans. J’ai remarqué combien de connaissances j’avais oublié lors de mon stage à Bruxelles. Donc j’ai décidé à chercher une école de français en France.

La recherche n’était pas très facile – il y en a beaucoup. Même la liste avec les écoles qui étaient recommandées par les Universités allemands était très longue. D’ailleurs j’ai limité la recherche à touts les endroits sur la côte pour une seule et simple raison: la mer. De plus je voulais aller dans une ville oú il y a beaucoup de choses à faire pour mon long séjour de deux mois. Ainsi j’ai commencé à écrire beaucoup de courriels. L’Institut Destination Langues a répondu très vite avec un email très sympa. Tous mes emails (et ils étaient vraiment nombreux) on reçu une réponse rapidement. Comme ça j’ai vu que l’Institut Destination Langues s’occupe vraiment des étudiants. En conséquence c’était mon premier choix. Mais j’ai eu des doutes d’aller à Marseille comme ce n’est pas très renommé. J’aime beaucoup les cultures différentes et je savais qu’à Marseille ça serait pas seulement la culture française mais aussi la culture arabe et africaine. Comme il n’y en a pas beaucoup en Allemagne, la curiosité m’a attrapée et j’ai décidé d’aller à Marseille. En plus, il y a des vols directs de Munich à Marseille de Lufthansa ce qui m’a fait le voyage plus simple. Pour aller à Marseille de l’aéroport il faut prendre un bus qui s’appelle «Navette».[1] Il passe toutes les vingt minutes.

Il n’y avait aucun problème pour trouver l’hébergement . L’école m’a cherché une « mère d’accueil“ qui était très gentille. Sa maison était située au centre-ville.


L’Institut Destination Langues était à deux stations de la maison. Tous les jours j’avais quatre heures de français sauf les mercredis où on a fait des excursions ensemble. Les buts des excursions étaient par exemple Cassis, Sablon, Aubagne, Arles, Avignon, Aix-en-Provence, la Côte Bleue ou les Calanques. Donc, j’ai eu de la chance d’explorer la Provence.

Deux fois par semaine les ateliers ont eu lieu l’après-midi. Le premier était sur l’écrit et le deuxième sur l’oral et la culture française. Les groupes étaient très petits  – par conséquent on a appris vraiment beaucoup.

Il y a deux lignes de métro, un tramway et plein de bus à Marseille. Il fallait les prendre pour aller à l’école, à la plage ou pour voir la ville. Comme on utilise le transport public très souvent il est plus simple d’acheter un billet soit hebdomadaire soit mensuel. Pour pouvoir faire ça on est obligé d’avoir une photo de soi. Faites attention aux horaires du métro: en semaine il ferme plus tôt que dans les autres villes.[2]

En dehors de l’école il y avait beaucoup de possibilités pour passer le temps. Il faut aller à l’ Office du tourisme et des congrès.[3] Ils ont des informations sur tous les événements, les excursions, les monuments etc. Ils ont aussi un plan de la ville et un petit livre sur Marseille qui sont très utiles. Je recommanderais au moins d’aller voir le Vieux-Port, La Canebière, le Palais de la Bourse, l’Opéra, la Vieille Charité, le Palais Longchamp, le Palais du Pharo et les deux Cathédrales (la Vieille Major er la Nouvelle Major). Mais il est aussi agréable de se promener sur la côte. C’est un coin magnifique de Marseille. Pour se reposer il y a un grand choix de plages avec galet, sable ou des plages artificielles. On peut changer d’endroit tous les jours.


Sur les plages il y a aussi la possibilité de participer aux cours de sports comme faire la voile, beach volley-ball ou des cours d’ aqua gym.

Je me suis inscrite dans un club sportif au Cours Julien (numéro 42) qui s’appelle «Gym.Club.Baret». Il était deux minutes à pied de la maison et il y avait un grand choix de cours de gymnastique. C’était une très bonne compensation après l’école. En outre j’y ai parlé beaucoup avec les français et il y avait une ambiance très agréable. Je les ai prévenus qu’il serait possible que des autres étudiants  voudraient y faire du sport et ils ont dit que vous étiez bienvenus!

Les week-ends j’ai souvent voyagé. Il faut aller voir la région de Marseille qui est vraiment belle! On peut visiter entre autres la Côte Bleue avec ses très jolies plages, la Camarque avec le parc national ou les villes qui ne sont pas loin de Marseille. En face de Marseille il y a deux îles qui s’appellent «Château d’If» et «Îles du Frioul». On peut y aller en bateau. Nice – c’était mon excursion préférée (il faut dire que j’ai aimé toutes les excursions). Je  recommenderais vraiment d’y aller! En fait on peut faire tous les excursions en train.[5] Si on achète les billets plus tôt ils seront moins chers. Il y a aussi une réduction pour les jeunes qui ont moins de 25 ans. Mais il faut toujours prendre la carte identité pour prouver son âge. Sinon il faut payer une amende!

Pour sortir il y a beaucoup de restaurants, bars, salons de thé etc. J’étais souvent au Cours Julien comme c’était très proche. Là-bas j’aimais bien un restaurant vietnamien et chinois qui s’appelle «La Source de Jade » dans 3 rue des trois frères Barthélémy. On peut y manger ou emporter des plats. Mon salon de thé favori le «Shambhala« était á côté de ce restaurant (40 rue des trois frères Barthélémy). Pour boire un verre de vin il faut aller dans un bar dans la rue des Trois Mages. Le garçon vous demandera ce que vous aimez comme vin et il choisira un vin seulement pour vous! Juste à côté de ce bar il y a le «TANKONO». Beaucoup de spectacles africains y ont lieu. «C’est un « Lieu Interculturel d’Ici et d’Ailleurs » animé par les membres de l’Association SOBE. Une carte d’adhésion annuelle est nécessaire pour profiter de la programmation et des activités de ce lieu …. La cotisation est de 2 €/an.»[6]

 

Après tout je suis très contente d’avoir choisi d’aller à Marseille. C’étaient deux mois pendant  lesquels j’ai beaucoup appris et vu. En outre je me suis reposée de la vie ordinaire en Allemagne. Finalement la réputation mauvaise de Marseille n’est pas du tout vraie. Faites attention comme dans tous les grandes villes et votre séjour sera fantastique!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s